Les familles modestes qui ont envie de devenir propriétaires pourront encore jouir du prêt à taux zéro ou PTZ en 2018. En effet, l’État a prévu de maintenir le dispositif et de favoriser les primo ascendants pour son accès. Toutefois, des conditions sont à prévoir, tout comme des changements dans le zonage.

Les conditions d’accès et les avantages du PTZ

Les conditions du PTZ considèrent surtout les foyers modestes et les primo ascendants. En ce sens, on ne peut avoir droit à ce dispositif si on a été en possession d’un bien immobilier durant les deux années précédant la demande. C’est également le cas pour les familles qui dépassent un certain seuil de revenu global annuel. Concernant le revenu, le plafond dépend du nombre de personnes dans un foyer, mais aussi, de la zone d’implantation du bien ciblé. Pour ce qui est des avantages octroyés à travers le PTZ, le demandeur peut prétendre à 40% du montant total de l’investissement prévu. Cependant, ce montant aura un plafond défini selon le nombre de personnes au sein du foyer et selon la zone de localisation du logement à acquérir. L’État prend également en charge le taux d’intérêt appliqué à l’emprunt. L’emprunteur n’aura donc à payer que le capital qu’il a emprunté. Par ailleurs, pour les familles non modestes, si un des résidents dispose d’une carte d’invalidité, ou si le demandeur est en situation de handicap et n’a plus la capacité d’occuper un travail rémunéré, il peut accéder au PTZ.

Ce qui change en 2018

Le PTZ (tout comme la loi Pinel) sera maintenu en 2018. Cependant, le dispositif fera l’objet d’une révision de zonage. Ainsi, pour le PTZ, les zones les plus tendues seront les cibles. En d’autres termes, les primo accédants pourront encore acquérir un bien en zones A, A bis, B1, B2 et C jusqu’à la fin du mois de décembre 2017, mais à partir du 1er janvier 2018, la zone C ne sera plus éligible au PTZ. Par ailleurs, si le neuf était la principale cible, l’acquéreur peut aussi prétendre à des biens en futur état d’achèvement ou des logements anciens à rénover. Si vous voulez acquérir un logement ancien ou un bien en futur état d’achèvement, découvrez sur le-ptz.com tout ce qu’il y a à savoir pour réaliser ce projet. Enfin, retenez que vous pouvez investir dans l’immobilier avec le PTZ en 2018 jusqu’en 2021.

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.